De Deauville au Normandy

De Deauville au Normandy

Et un coup de foudre créa Deauville !

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, Dosville n’est qu’un marais composé d’une dizaine de fermes et de maisons où sont élevés vaches et moutons.
Pourtant, à l’été 1858, le Duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, est invité à Trouville et tombe tout de suite sous le charme de cette côte et imagine rapidement transformer le rivage de sable et de marais qu’était Deauville en station balnéaire incontournable.
Devant le paysage, il s’exclame : « C’est vertigineux ! Quelle immensité et quelle beauté! Nous allons bâtir ici le royaume de l’élégance ».

 

Un maire, un projet

Pour construire son projet, Morny s’associe au Docteur Oliffe, Donon, un banquier parisien directeur de la banque ottomane et Breney, un architecte qui construira les plans de la future ville et qui deviendra le premier Maire de la ville jusqu’en 1876.
L’ensemble des terrains ont été achetés pour la somme de 800 000 francs or et il ne faudra que quatre années pour que Deauville soit construite et que d’innombrables villas jonchent cette côte.
Ainsi, rapidement le Tout-Paris se presse à l’entrée de la nouvelle station balnéaire pour profiter des nombreuses activités proposées. Le Casino, les bains, l’hippodrome (inauguré en 1864) ainsi que les nombreux bals et soirées organisés en sont les témoins.
Pourtant, à la chute du Second Empire, la ferveur de Deauville s’essouffle pour laisser la place à sa voisine et concurrente : Trouville.

De nombreuses activités en et hors saison sont à votre portée. L’équipe, très à l’écoute, de l’Office de Tourisme vous délivrera de véritables secrets !

Un nouveau souffle

Pour que ce nouveau souffle se fasse sentir, il faut attendre le début du XXe siècle pour que la station balnéaire préférée des Parisiens renaisse de ses cendres.
Pour attirer de nouveau les foules, le casino est ouvert en 1912 dans un style néoclassique rappelant le Petit Trianon de Versailles, ainsi que le célèbre hôtel Le Normandy puis Le Royal l’année suivante.
Voyant le Tout-Paris flâner dans les rues chaque week-end, les plus grandes maisons de coutures s’y installent. C’est ici que Coco Chanel invente le « Beige Chanel » en s’inspirant du sable mouillé.
L’autre grand avantage de Deauville est aussi sa proximité avec Paris : seulement deux heures de trajet pour une déconnexion garantie, face à la mer, c’est une destination privilégiée.
Les plus grandes célébrités sont allées fouler cette immense plage : Marcel Proust, Sacha Guitry tout en passant par la star internationale Clint Eastwood.

Le cinéma américain à l’honneur

Au début des années 70, Lionel Chouchan et André Halimi, deux fans de cinéma américain ont l’idée de lancer, en France, un festival centré sur les films américains et cherchent une ville pour l’organiser. Michel d’Ornano, Maire de Deauville se propose dans le but d’animer l’arrière-saison de la station balnéaire et s’associe avec Lucien Barrière, PDG des hôtels et casinos pour l’organiser. En 1974, le festival voit le jour. Au départ, l’idée n’est pas de récompenser les œuvres mais seulement de proposer des nouveaux films au public et de faire venir les plus grandes stars du moment.
Depuis, 5 prix sont remis lors de la cérémonie du Pal­ma­rès du Fes­ti­val du ciné­ma amé­ri­cain de Deauville: Le Grand Prix & le Prix du jury, le Prix Fon­da­tion Louis Roe­de­rer de la Révé­la­tion, le Prix de la cri­tique et le Prix du public de la Ville de Deau­ville. Il a révélé de grandes œuvres comme « Little Miss Sunshine » ou encore « Captain Fantastic ».
Pour remonter le temps, et partir à la découverte des acteurs et réalisateurs qui ont marqué ce festival.  Rendez-vous sur la balade des planches où les noms de ces célébrités, inscrits depuis 1990 par une décision de la Maire, Anne d’Ornano, sont un festival à eux tous seuls.
Une envie de stars ou d’évasion ? Le prochain festival se déroulera du 3 au 12 septembre 2021.

Un véritable décor de cinéma

En plus d’accueillir le festival du cinéma américain, Deauville est aussi une véritable inspiration de scènes romantiques. C’est un décor unique pour les films de toutes époques.

Sorti en 1965, le film « Un homme et une femme » est LE film qui révèle Deauville au public du monde entier. Cette œuvre de Claude Lelouch est une véritable déclaration d’amour à cette ville normande. Tous ses lieux cultes vous transportent.
En 2008, dans Mesrine : « l’Ennemi public n°1», une scène montre le braquage du Casino de Deauville. Il faut savoir que celle-ci est inspirée du réel braquage de Mesrine et François Besse. Braquage réalisé dans ce même casino le 26 mai 1978.
En 2009, Anne Fontaine raconte l’histoire de Coco Chanel dans son célèbre film « Coco avant Chanel » et la célèbre plage de Deauville est le théâtre d’une balade romantique entre Coco et Arthur « Boy » Capel.

A chacun son cinéma

En 2013, le réalisateur de « la Tour Montparnasse Infernale », Charles Nemes consacre un film à « l’Hôtel Normandy » au titre éponyme. Une comédie endiablée qui vous entraîne à la découverte de la station balnéaire à travers l’hôtel mais aussi la célèbre promenade Les Planches, le casino ainsi que l’hippodrome.
D’autres nombreux films sont tournés dans Deauville. La meilleure façon de les découvrir est de s’y rendre sur place alors préparez vos valises, vous partez en week-end !

Le Normandy, paradis anglo-normand

Le Normandy, parlons-en ! Tout droit venu de la Belle Époque, avec son architecture en colombages verts, il est unique. Son charme et ses 5 étoiles en font rêver plus d’un. Quand on franchit le seuil, on se retrouve dans un cadre intemporel, véritable décor de cinéma.

Lorsque l’on va aux chambres, soit par les escaliers avec ses grands tapis moelleux, ou par les ascenseurs si singuliers, s’offre à vous  un cocon de luxe et de douceur. Des tissus en grains côtelés, des tentures de toiles de Jouy en cinq coloris différents, jusqu’aux lits King Size, avec des ensembles de Haute Literie® à la française de Dumas Paris; tout est étudié pour vous offrir des moments mémorables.

Et ce ne sont pas Winston Churchill, Coco Chanel, Claude Lelouch, Anouk Aimée, Jean-Louis Trintignant, Serge Gainsbourg, Liz Taylor, Mickael Douglas ou tant d’autres qui démentiront.

Le Normandy, quand y aller ?

Toutes les raisons sont bonnes !  Pour des raisons professionnelles, en amoureux ou en famille, à chacun son Deauville. Parmi ses 270 chambres et ses suites luxueuses, vous trouverez bien celle qui vous conviendra, pour vous faire rêver ! Un séminaire vous tente, nous sommes là pour vous l’organiser !

Et pour les plus jeunes, rien de tel qu’un jeu de piste pour découvrir les innombrables petits détails et animaux cachés sur les toits 😉 Chats, poules, coqs mouettes, les aurez-vous retrouvés ?
Le petit plus, l’hôtel vous prête des vélos pour découvrir la ville de Deauville !
La Normandie est encore plus belle au Normandy !