La guerre en Ukraine expliquée aux enfants

La guerre en Ukraine expliquée aux enfants

Depuis plusieurs semaines et surtout depuis le jeudi 24 février, la Russie est en guerre contre l’Ukraine. Les médias ne parlent que de ça. Les enfants en entendent constamment parler, sans comprendre et cela peut les perturber. Il est donc important de les aider à comprendre ce qu’il se passe avec des faits simples et concrets.
Pour aider les parents à l’expliquer aux enfants, l’équipe de Sand’rions vous propose un article retraçant les raisons de cette guerre.

Les origines communes de l’Ukraine et de la Russie

Depuis des millénaires, l’Ukraine alterne entre des périodes d’occupations et d’indépendances. Nous vous proposons un rappel des dates les plus marquantes de cette histoire.

Tout commence en 860 lorsqu’un viking nommé Riourik fonde la Rus’ de Kiev, une petite principauté russe. Comme son nom l’indique, la capitale est Kiev. Ce territoire donne naissance à la Russie et à l’Ukraine comme un seul et même peuple. L’Ukraine est donc considérée comme le berceau de la civilisation slave.

Au 16e siècle, la Pologne et la Lituanie envahissent l’Ukraine.

Au 17e siècle, ces deux nations rentrent en guerre avec le tsarat de Russie. l’Est de l’Ukraine devient la « Rive gauche ». Elle est contrôlée par les russes. La « Rive droite » est contrôlée par la Pologne. En 1793, la « Rive droite » est annexée par l’Empire Russe qui interdit la langue ukrainienne et contraint les habitants à se convertir à la religion orthodoxe russe.

Après avoir retrouvée son indépendance, l’Ukraine connaît une guerre civile avant d’être rattachée à l’Union soviétique en 1922. Elle reste un territoire de l’URSS jusqu’en 1991, date à laquelle un référendum déclare l’indépendance de l’Ukraine. L’union du pays est difficile car le sentiment d’appartenance diffère entre l’Ouest et l’Est du pays qui est encore très attaché à la Russie.

 

Carte de l’Europe

Les raisons de cette guerre

1/L’indépendance
L’Ukraine est souveraine et indépendante. Cela veut dire qu’elle se gouverne seule. C’est Volodymyr Zelensky qui est le Président de la République Ukrainienne depuis 2019.
La Russie refuse toujours de reconnaître l’indépendance de l’Ukraine, qu’elle considère comme une de ses provinces, même après 32 ans.

2/Des habitants plus russes qu’ukrainiens
Bien qu’étant en Ukraine, à l’Est du pays, les habitants des régions de Donetsk et de Lougansk, se sentent plus russes qu’ukrainiens. D’ailleurs, plus de 70% des habitants de Donetsk et de Lougansk parlent uniquement Russe et revendiquent, depuis 2014, eux aussi, leur indépendance. Ils ne veulent plus appartenir à l’Ukraine. On appelle cette région le Dombass.

3/Agrandir le territoire russe
En 2014, la Russie lance une opération militaire et prend le contrôle de la Crimée. La Crimée appartenait autrefois à l’Ukraine. Elle appartient aujourd’hui à la Russie. La Russie veut faire de même avec les territoires de Donetsk et de Lougansk. D’ailleurs, la Russie a reconnu l’indépendance des territoires vis-à-vis de l’Ukraine le 21 février 2022.

4/La crainte du rapprochement de l’Ukraine avec l’OTAN
L’OTAN, (Organisation du traité de l’Atlantique Nord) est créée en 1949, à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945). C’est une organisation militaire et politique menée par les États-Unis et certains pays européens. L’OTAN a pour but de protéger la paix, la liberté et la sécurité de ses membres grâce à des moyens politiques et militaires,  pour éviter une nouvelle guerre froide entre 2 grandes puissances.

La Russie ne fait pas partie de l’OTAN. Pourtant, certains accords ont déjà été signés en 1991 entre l’OTAN et la Russie pour s’entendre, et avoir des intérêts communs. On appelle cela le conseil de coopération nord-atlantique, devenu depuis, le conseil de partenariat euro-atlantique. Mais les relations entre la Russie et l’OTAN ont été coupées en 2014 suite à l’annexion de la Crimée par la Russie.

Depuis 2005, l’Ukraine se rapproche de l’Union européenne et de l’OTAN. Vladimir Poutine veut empêcher ce rapprochement à tout prix pour ne pas se retrouver « encerclé » par les occidentaux et se retrouver seul contre cette puissance mondiale.

5/Les ressources
La Russie est très intéressée par les ressources ukrainiennes. L’Ukraine possède du fer, du charbon et des terres fertiles permettant une bonne agriculture. Les routes permettraient aussi un passage stratégique pour acheminer le gaz russe vers l’Europe, plus rapidement et à moindre coût.

Pour toutes ces raisons et malgré des jours de négociations avec les dirigeants occidentaux (on appelle ça la diplomatie) Vladimir Poutine lance, le jeudi 24 février 2022, une offensive militaire, et déclare la guerre à l’Ukraine. Cette offensive militaire de la Russie en Ukraine a pour but de l’envahir et de la faire plier pour la récupérer.

Vladimir Poutine, Président russe

Quelles sont les solutions envisageables ?

À l’heure actuelle il y a trois solutions possibles pour arrêter cette guerre :

1- L’Ukraine peut accepter de rejoindre de nouveau la Russie et de se rendre.
2- L’Ukraine peut aussi continuer de se battre. Cependant, elle ne peut pas compter sur le renfort militaire des occidentaux car elle ne fait pas partie de l’OTAN.
3- Vladimir Poutine peut faire marche arrière et accepter de mettre fin à la guerre pour éviter les sanctions de la communauté internationale.

Pourquoi sommes-nous concernés par ce conflit ?

La France fait partie de l’OTAN
Comme 29 autres pays, la France fait partie de l’OTAN.  Si l’Ukraine ne fait pas partie de l’OTAN, ses voisins comme la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie et la Roumanie, en font partie. Laisser la Russie envahir l’Ukraine, sans aucune conséquence, reviendrait à cautionner et à autoriser la Russie à continuer son expansion à travers d’autres pays. Cela pourrait aussi donner l’idée à d’autres états de faire la même chose.

Des sanctions internationales
La communauté internationale décide d’imposer des sanctions à la Russie.
La Russie est très présente dans les secteurs de l’énergie, de la finance et des transports, avec le reste du monde.
S’il y a une restriction de l’énergie, comme le gaz, dont on a besoin pour se chauffer par exemple, les états n’en achèteraient plus à la Russie, ils iraient se fournir ailleurs. La Russie serait perdante.
Au niveau financier, on interdit à la Russie d’avoir des relations bancaires avec les autres pays. On interdit à la Russie d’avoir de nouvelles dettes, parce qu’aujourd’hui, la Russie doit de l’argent.  Elle devra s’organiser et s’auto-suffire, mais elle n’en est pas capable.
Au niveau des transports déjà aujourd’hui, le Royaume-Uni a bloqué les vols de la compagnie aérienne russe Aeroflot. Si demain cela devait s’étendre à d’autres pays, ils n’auraient plus de communication avec la partie occidentale du monde.

Les pays qui ont imposé des sanctions pour l’instant sont : l’Union Européenne, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, la Corée du Sud, le Canada et l’Australie.

Logo de l’OTAN et pays membres

Les parcours des Petits Historiens expliquant les guerres

Comme nous disons toujours chez Sand’rions, « Connaître l’Histoire c’est savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va ».
Il est impératif de connaître notre Histoire et les erreurs commises par le passé pour ne jamais les reproduire, ou les reproduire en connaissance de cause.
Si les Guerres Mondiales sont au programme au collège et au lycée, il n’y a pas d’âge pour les comprendre et les expliquer aux enfants. Il faut adapter son discours à chacun.
Sand’rions vous propose des jeux de piste de 50 minutes, en visio et animés retraçant ces deux Guerres :

Qui sont les poilus ? Marcel est un poilu combattant aux côtés de la France pendant la Première Guerre Mondiale. Aide-le à résoudre des énigmes pour comprendre l’histoire de cette guerre !

Zoom sur la Seconde Guerre Mondiale : Aux côtés de Charles de Gaulle, Winston Churchill, des soldats français et américains, récolte des indices pour mettre fin à la Seconde Guerre Mondiale, et faire capituler Adolf Hitler et l’Allemagne nazie.