La Conciergerie, un jeu de piste palpitant !

La Conciergerie, un jeu de piste palpitant

La Conciergerie, un jeu de piste palpitant !

Une immersion dans l’Histoire de France à La Conciergerie

La Conciergerie, c’est le monument que Cynthia, une des supers responsables des jumelages de la collectivité territoriale de Saint-Maurice dans le Val de marne a souhaité faire découvrir à des ados. Chaque année, depuis 1958, cette collectivité propose à l’occasion d’un jumelage Suisse avec la commune de Saint-Maurice du Valais, près du lac Léman. C’est un programme génial pour faire découvrir Paris et la France à des enfants âgés de 10 à 12 ans, lors d’échange.
Cette année, après avoir visité le Louvre, la Cité des sciences et bien d’autres lieux sympathiques et historiques, elle confie à Sand’rions l’organisation d’un jeu de piste à La Conciergerie.

Située en plein cœur de Paris, sur l’Île de la Cité, cette célèbre prison est d’abord un Palais Royal. C’est alors une aventure passionnante à travers l’Histoire de France qui s’offre à nos petits Suisses. Guidés par leur curiosité et leur esprit d’équipe, ces jeunes explorateurs se lancent dans un jeu de piste captivant. Leur but premier est de partir à la recherche de la cellule de Marie-Antoinette. Mais ce n’est tout ! Ils doivent aussi retrouver la devise de la France. Ce voyage dans le temps permet aux enfants de découvrir les événements marquants de la Révolution Française et d’apprécier l’importance de l’Histoire.

À la recherche de la prison de Marie-Antoinette

Le jeu de piste débute par une exploration de l’extérieur du monument. À chaque fois, la tour Bonbec fait un triomphe ! Mais dès que l’explication est donnée, et que qu’il ne s’agit pas d’une tour pleine de bonbons…mais plutôt celle de la torture, viennent alors les onomatopées de dégoût suivies d’un grand « beurk ! ».

Puis, c’est l’immersion dans l’univers sombre et mystérieux de la Conciergerie. D’abord la Salle des Gens d’Armes, la cuisine, la Salle des gardes, et enfin la prison. Les enfants se glissent avec joie dans la peau de détectives historiques. Ils suivent les indices dispersés dans les couloirs et les cachots de la prison. À travers des énigmes, ils découvrent les conditions de vie difficiles des prisonniers. Ils peuvent alors ressentir l’atmosphère chargée d’histoire de cet endroit emblématique. La salle des noms est l’arrêt obligatoire pour tenter de retrouver un ancêtre.

Retrouver la devise de la France  

En parallèle de leur quête pour la prison de Marie-Antoinette, les enfants se confrontent à un défi inspirant : trouver la devise de la France. Guidés par leur carnet de route, leur connaissance de l’histoire et leur créativité, ils réfléchissent aux valeurs fondamentales qui définissent notre pays. Ils proposent des idées pour exprimer l’essence de la France. Des discussions animées émergent, mettant en lumière l’importance de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, des principes clés qui ont façonné l’Histoire de France.

Une immersion dans l’Histoire de France

Tout au long du jeu de piste, les enfants sont immergés dans les événements clés de la Révolution Française.
Premièrement pour son rôle de Palais Royal, ensuite à travers des anecdotes captivantes, ils découvrent le rôle de la Conciergerie en tant que prison pendant cette période tumultueuse. Des personnages historiques tels que Maximilien de Robespierre et Georges Danton sont évoqués, permettant aux enfants de comprendre les enjeux politiques et sociaux de l’époque. Ils découvrent également le rôle de trois femmes qui marquent l’Histoire lors de la Révolution.

La victoire et l’apprentissage

C’est après avoir résolu toutes les énigmes et retrouvé la cellule de Marie-Antoinette, que les enfants célèbrent leur victoire avec joie et fierté, non pas à la Conciergerie, mais sur le parvis de Notre-Dame de Paris !
Au-delà du jeu, cette aventure leur a offert bien plus. Ils ont développé leur sens de l’observation, leur esprit d’équipe et leur compréhension de l’Histoire de France. Ils réalisent que l’Histoire est vivante et qu’elle façonne le présent dans lequel nous vivons.

Afin de se quitter sur une notre encore plus positive, nous les raccompagnons au métro Saint-Paul, avec une balade à travers l’île Saint-Louis. Il a été très difficile de résister à l’appel des glaces Berthillon sur notre chemin !

Un grand merci à Cynthia pour sa bonne humeur et son dynamisme incroyable, sans oublier la Mairie de Saint-Maurice.